87e Congrès de l’Acfas

Présentation des boursiers 2018-2019 du GREN — 87e Congrès de l’Acfas, 27 mai 2019.

Les Réseaux Sensibles: une étude des revues d’art numériques au Brésil

La revue s’est depuis longtemps installée comme l’une des institutions les plus importantes du domaine artistique, car elle participe au processus de légitimation de leurs acteurs, à l’établissement et la circulation de sens et à la visibilité de la production artistique. Avec le développement du web, il est remarquable la création des revues d’art numériques à cause, par exemple, de la réduction de contraintes économiques et de la possibilité de l’élargissement de leur public. Dans ce contexte de transformations du format revue, cette recherche doctorale intitulée « Les réseaux sensibles : une étude des revues d’art numériques au Brésil » se propose de comprendre cette façon de publier et ses rôles par rapport à l’art actuel à partir d’études de cas brésiliens. Jusqu’au présent, nous avons comptabilisé 34 revues numériques qui traitent du sujet de l’art, sans mentionner celles qui sont liées à des programmes de cycles supérieurs des universités.

Pour cette étude, nous comptons réaliser une série d’entrevues avec des collaborateurs et des auteurs de ces périodiques pour comprendre leurs pratiques éditoriales et saisir leurs impressions sur les enjeux des revues d’art numériques ; de plus, nous créerons un corpus de textes de revues sélectionnées, nous permettant de comparer leurs différentes façons de participer à la constitution des réseaux de l’art actuel.

Marcello Vitali-Rosati, dans son article sur Les revues littéraires en ligne, affirme que « […] la vocation d’une revue est de produire un réseau de personnes et d’idées. » (Vitali-Rosati 2014, 100). Ainsi, si nous pensons d’abord aux nombreux hyperliens qui connectent les pages web, nous remarquerons que le moyen de diffusion de revues numériques peut renforcer cette capacité de formation de réseaux. Au régime numérique, ces publications interagissent avec d’autres plateformes et des personnes à partir d’un partage facilité de contenus, ce qui permet d’augmenter leurs relations et, ainsi, leur visibilité. Ces connexions seront analysées à partir des stratégies d’interaction des revues sélectionnées avec sa communauté, comme leur positionnement dans les réseaux sociaux (genre de contenus publiés).

D’ailleurs, les textes publiés par ces revues tracent également des liens, établis entre les différents acteurs qui transforment les sens dans le domaine de l’art, à l’exemple de galeries, d’expositions, d’œuvres, d’artistes et d’ouvrages. D’un côté, les textes publiés par les revues d’art rendent tangibles les relations déjà existantes ; de l’autre côté, l’exercice de l’écriture de leurs collaborateurs permet encore d’y ajouter d’autres personnages (par exemple, un auteur qui traite de l’exposition « x » et qui la compare à une autre exposition « y »). C’est pourquoi l’analyse des textes d’un ensemble de revues reflète également l’interdépendance de ces nombreux acteurs, vu que, par exemple, une exposition d’art est déterminée traditionnellement pour la présentation d’œuvres et, en conséquence, d’artistes. Un artiste pour être reconnu doit exposer ses œuvres, être invité à participer d’expositions et avoir des critiques d’art qui discutent de son travail. Ces réseaux qui sont créés par les textes des revues seront étudiés à partir des critiques d’art publiées par des périodiques sélectionnés. Au lieu d’analyser tous les textes publiés, ce qui agrandirait considérablement le corpus, nous considérons que l’étude des critiques d’art est suffisamment représentative du rapport entre ces revues et l’art actuel (objectif principal de notre recherche), car ce genre de texte se destine à l’examen d’œuvres et/ou d’événements de l’actualité (Fagnart 2017).

La création de ce corpus, qui sera rendue possible grâce au généreux financement du Groupe de Recherche sur les Éditions critiques en contexte Numérique (Bourses d’excellence doctorales 2018-2019), consistera dans l’encodage de l’ensemble de textes à partir des recommandations de la Text incode intiative (TEI), pour des documents XML. Le choix de représenter les critiques d’art dans ce format se justifie, car, comme l’avance l’un des fondateurs de la TEI Lou Burnard (Burnard 2015), cette norme de codage privilégie le sens du texte. Elle permet de signaler quand un texte cite, par exemple, un artiste, une œuvre d’art, une institution, un événement et une référence bibliographique. Ainsi, lors de l’élaboration de ce corpus textuel, nous créerons des index d’auteurs de textes, des artistes, des œuvres, des commissaires d’expositions, des titres d’expositions, des centres d’art et des ouvrages bibliographiques cités par les critiques d’art de ces revues, de façon à permettre à des logiciels de requêter et de traiter ses informations. Cela nous permettra de gérer des visualisations au format de réseaux pour tracer une analyse comparative entre ces revues, en présentant les différentes façons dont elles structurent la production d’art actuel au Brésil.

Dans le cadre de cette recherche doctorale, les sujets de textes seront présentés à partir des expositions et des artistes clés de chaque critique d’art. Ces informations seront encodées à chaque texte pour que nous puissions identifier les artistes qui sont des thèmes et ceux qui font partie des références, des associations. De plus, la lecture rapprochée des textes pour la création du corpus XML-TEI nous aidera à la sélection de critiques d’art clés pour établir un lien entre leurs discours sur l’art actuel et les propositions éditoriales des revues choisies.

Pour conclure, cette approche méthodologique cherchera à montrer ce caractère marquant des revues d’art qui consiste à révéler des relations entre les nombreux acteurs de l’art, en participant également de la structuration de ce domaine. De plus, le choix spécifique des revues d’art qui jouent un rôle considérable au Brésil nous autorisera à comparer les réseaux établis par ces publications en tenant compte de ce contexte artistique.

Bibliographie

Burnard, Lou. 2015. Qu’est-ce que la Text Encoding Initiative ? Traduit par Marjorie Burghart. https://www.7switch.com/fr/ebook/9782821855816/from/openedition.

Fagnart, Claire. 2017. La critique d’art. Saint-Denis: Presses universitaires de Vincennes.

Vitali-Rosati, Marcello. 2014. « Les revues littéraires en ligne : entre éditorialisation et réseaux d’intelligences ». Études françaises 50 (3): 83‑104. https://doi.org/10.7202/1027191ar.

Réseaux sensibles Talitha Motter Montréal, Canada
ISSN 2563-514X